Il y a quelques semaines, la Ville de Montréal a inauguré la Place des Festivals et sa fabuleuse fontaine lumineuse du centre-ville  par une parade improvisée et un événement collectif où les gens se sont échangé un convivial «grand baiser».  Bravo donc pour la Place des Festivals.  Il ne faudrait pas pour autant oublier un autre joli coin de Montréal où il y a également une belle fontaine et où se sont aussi échangés, au fil du temps, bien de chauds baisers : le parc La Fontaine et sa belle vieille fontaine, qui fête cette année ses 80 ans.

PL__tang_pont_photo_ville_d_tail

photo de la Ville de Montréal / gestion des documents et archives   (cliquer pour agrandir)

C’est en octobre 1929 que fut inaugurée cette attraction unique à Montréal et qui passait pour une des plus belles fontaine lumineuse en Amérique.  Le journal La Patrie nous la décrit ainsi, en 1949 : « … son installation comprend 54 lampes de 1000 watts chacune et les jeux de lumières sont au nombre de neuf.  Ces jeux produisent des variations multicolores de toutes les nuances de l’arc-en-ciel qui se succèdent dans des variantes du plus bel effet.»  Rien de moins !

La Place des festivals est donc mieux de se surveiller bien comme il faut.  C'est vrai qu'avec ses 235 jets lumineux interactifs, c'est sûr que la nouvelle fontaine du centre-ville part avec une bonne longueur d’avance. 

Notre octogénaire mérite tout de même un peu d’attention ; elle offre son spectacle depuis déjà un bon moment.  Il faut se rappeler que c’est pour marquer le jubilé d’or de la découverte de la lampe à incandescence par Thomas Edison, que la compagnie Westinghouse (General Electric) s’associera à la Ville de Montréal en 1929 afin d’ériger cette fontaine au coût de 30 000$ ;  Elle débutera ses spectacles lumineux le 21 octobre 1929; anecdotiquement à trois jours avant le krach boursier de New-York.   Quand on y pense bien, notre vieille fontaine aura quand même survécu à deux krachs économiques majeurs; ce n'est pas rien!

C’est par les variations de la pression d’eau dans les jets, que sont activés automatiquement les différents éclairages ; donnant 16 arrangements variés de jets et de couleurs.  Un délice pour les yeux et une magnifique excuse pour les amoureux ; leur permettant de justifier une petite visite nocturne au parc, pour…admirer la si jolie fontaine lumineuse.

Le nombre impressionnant de cartes postales publiées sur le sujet, montre bien la popularité et l’engouement du public pour cet aménagement spectaculaire au cœur du parc La Fontaine.  Ces belles illustrations traduisent bien le charme de ce beau parc, au milieu du siècle dernier, et laissent aussi supposer la fascination des nombreux promeneurs pour la magie de ce spectacle.

PL_fontaine_illumin_e_1952_HM

PL_fontaine_lumineuse_soir_HM

Les photos proviennent de la collection de cartes postales de la BANQ et ces reproductions proviennent du site internet de la Fondation Héritage Montréal

Et en terminant, pour les amateurs d’histoire et de toponymie, il faut bien se rappeler que le nom du parc, qui lui fut donné en 1901, veut plutôt rendre hommage à sir Louis-Hippolyte La Fontaine; et non à l’ouvrage d’art de 1929.