Avec toute cette belle neige qui vient de nous tomber dessus, les journaux et les actualités télévisées vont sans doute repartir de plus belle avec la question de la qualité et de la vitesse du déneigement sur le Plateau.  J'ai des p'tites nouvelles pour eux autres.  Ça déjà été pas mal moins vite qu'aujourd'hui!

En se demandant comment ça se passait dans l'temps et en retrouvant certaines photos, on découvre que c'était pas mal différent et on découvre aussi la preuve irréfutable qu'il y avait beaucoup moins de voitures dans ce temps là (forcémment).  Imaginez vous donc s'il fallait déneiger le quartier avec ce genre d'équipement.

Les photos proviennent de Archives de la Ville de Montréal.  Cliquez pour les agrandir.

métiers neige VM94-Z99-1B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons connu les Citroen 2cv et voici maintenant le chasse-neige 2cv.

Ou bien il tombait moins de neige (ce dont je doute; c'était même plutôt le contraire); ou bien on étaient plus patients pour attendre la fin du déblaiement.  Cette patience est disparue je pense!  Elle aura probablement été emportée dans un quelconque chargement de neige. 

Mais comme on n'arrête pas le progres, les chevaux ont dû, à leur tour, céder leur place à la motorisation.

Métiers neige VM94-Z38-1B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avouerez que c'est toujours un peu rudimentaire; mais je vous ferai remarquer que notre société a quand même survécue jusqu'à ce jour.  Je dirais même plus que, pour ce qui est de la neige, on craint plus le cataclysme de nos jours que dans ce temps là.  Il faut que la neige disparaisse aussitôt tombée!  Nous ne tolérerons aucune trace blanche au sol; il faut l'enlever vite ou nous la salirons avec nos voitures et ça fera un moins bel effet.  On parle ici de déblaiement; alors qu'en est-il du chargement de la neige?

hiver 1887 déneigement rue Notre-Dame v1577-a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette photo provient du Musée McCord

Que faisait-on avec la neige en ce bon vieux temps de jadis?  On ne parle plus de chargement de la neige seulement apres 15 cm de chute; ou seulement durant la semaine.  On parle d'une fois par année...au printemps.  Y a pas à dire, quand on regarde nos équipes de déneigement aujourd'hui, on peut dire qu'on n'arrête pas le progres.  Vous imaginez-vous déneiger la ville avec des tombereaux et des chevaux; armés de pics et de pelles.

Et pourquoi assurer un si efficace déneigement?  pour pouvoir stationner nos sleighs, nos caleches, et nos 2 cv tout le long de nos trottoirs.