23 juin 2013

Une bonne frite!

Au printemps 1947, la Ville de Montréal décide de mettre fin à la vente d'aliments sur la voie publique.  On invoque des raisons de salubrité et de propreté, mais on doit aussi probablement tenir compte des récriminations des commerçants qui ont pignon sur rue, qui paient de bonnes taxes et qui voient autant de clients leur échapper.  À l'époque, on parle de près de 200 véhicules qui sillonent les rues de la ville...ce n'est pas rien! source Archives Ville de Montréal Z 384-2 Notre photo montre une voiture qui est... [Lire la suite]
Posté par gabrield à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]