En cette belle matinée de janvier 1936, nous sommes à braver le froid, à l’angle de l’Avenue du Parc et du boulevard Saint-Joseph. On peut encore y admirer les beaux grands arbres qui ornent le mail central, puisque jusqu’à Henri-Julien, cette section du boulevard était située sur le territoire de Ville Saint-Louis. Cette voie offrait un axe central doté d’un double alignement d’arbre; ce qui lui conférait le caractère prestigieux recherché par cette jeune ville dynamique et moderne. Il ne faut pas oublier qu’au moment de son annexion à Montréal en 1909, c’était la troisième ville en importance au Québec. Les arbres sont malheureusement disparus au début des années 1960. On voit également, à gauche de la photo, près de la rue jeanne-Mance, l’Institut Éducatif Juif , qui nous rappelle que cette communauté a occupé pendant plusieurs années, une vaste partie du secteur. On constate aussi que les “sleighs” et leurs chevaux parcourent toujours les rues du quartier. Vous conviendrez que nous sommes bien loin du caractère trépidant de cette même intersection aujourd’hui. 

Du Parc et Saint-Joseph 1936 VdeM VM6R3229

 

source : Archives Ville de Montréal