Lorsque la Ville de Montréal aménage les deux étangs du parc Logan en 1900 (il sera nommé parc Lafontaine en 1901), la topographie des lieux fait en sorte que les deux plans d’eau sont à des niveaux différents. On a alors l’idée d’aménager une cascade et de construire un pont. Son concepteur, l’architecte français Clovis Degrelle, propose une belle petite structure rustique, avec un toit en pavillon, et un aménagement de balustrades de ciment, qui imitent des rondins de bois. C’est du plus bel effet! Sous le pont, le site de la cascade est aménagée de telle sorte que les promeneurs peuvent y descendre et traverser vers l’autre étang; ce que ne manquent pas de faire les amoureux en assurant un bref arrêt, sous le pont, à l’abri des regards. Cette circonstance donnera d’ailleurs au pont le sobriquet de “pont des amoureux”. La photo nous montre l’allée principale menant au pont, offrant elle aussi avec ses rondins, un caractère champêtre et romantique. Ce beau paysage fut remplacé dans les années 1950 lors du grand réaménagement du parc Lafontaine.

PL pont des amoureux 15-Z161-5

 photo : Archives Ville de Montréal

Sur cette autre photo, on voit bien le passage sous le pont...mais pas d'amoureux!

pont A VM6-1901-38-4_1

photo : Archives Ville de Montréal

Pendant plusieurs années, il n'y aura pas ni pont, ni cascade entre les deux étangs.  Le réaménagement des années 1990 nous ramènera le pont et une magnifique petite chute qui nous propose un bruit de fond fort agréable en été.