En1907,  l'avenue du Mont-Royal commence à peine à se développer.  Il faut dire que tout juste 15 ans auparavant, on y dénombrait  seulement neuf maisons sur le tronçon entre Saint-Denis et Papineau.  Imaginez !  Le début du XXème siècle sera étourdissant pour le développement du Plateau. 

Boyer et Mont-Royal BAnQ

image BAnQ fonds E.Z. Massicotte

La photo nous montre l'angle sud-est de l'intersection de Mont-Royal et Boyer.  On y retrouve aujourd'hui un vaste supermarché, mais à l'époque, c'est un petit commerce de quartier. 

Le magasin M. Robert & Cie offre du mobilier de cuisine; entre autres, des "stoves & ranges".  C'est l'équivalent actuel de nos "électroménagers", mais comme l'électricité est encore peu usuelle dans le quartier, les poèles sont au bois ou au gaz.  Alors, pour faire votre café du matin il faut vous lever de bonne heure. 

Vous serez sans doute curieux de constater que le caractère de la rue est surtout résidentiel et qu'en plus, les bâtiments sont implantés avec un généreux recul.  L'explication vient du fait que c'est surtout après cette frénésie de développement immobilier dans le quartier que l'on constate qu'il faut offrir des services à cette population qui ne cesse de grandir.  C'est alors que l'on construit des avancées au rez-de-chaussée afin d'agrandir les espaces et d'approcher entrées et vitrines en bordure du trottoir et des passants.  Cette réalité existe d'ailleurs toujours pour certaines têtes d'ilôts de Saint-André à Berri. 

La façade principale est en pierre calcaire alors que la façade secondaire, sur Boyer, est recouverte de briques.  Chaque logement possède son entrée individuelle et le dernier étage profite également d'une vaste galerie.  Quant au magasin Robert, il profite du dégagement devant sa place d'affaire pour faire étalage de ses modèles de laveuses les plus récents.  Pour faire la lessive, il faut d'abord emplir et par la suite vider la cuve du lavage, pour recommencer avec le rinçage.  Il faut aussi actionner le batteur à l'aide d'un long bras. 

Les gens s'ennuieraient vite de leurs boutons électroniques de cycle délicat.