L'été 2009 passera probablement à l'histoire de notre quartier comme celui de «l'été de toutes les bicyclettes».  Après le projet des «bécyksverts» de la Société de développement de l'Avenue du Mont-Royal, l'an dernier; c'est maintenant au tour des BIXI de la Ville de Montréal de faire leurs premières armes dans notre quartier.  Déjà reconnu pour ses nombreux cyclistes, ça fait pas mal de deux roues qui circulent dans le Plateau.  On s'en plaindra pas; car c'est autant de quatre roues de moins dans nos rues.

Mais ce n'est pas d'hier que les résidents enfourchent une bécane.  À preuve, cette photo, montrant l'intérieur du commerce de Mont-Royal bicycle; propriété des frères Desroches.  Le magasin avait front sur Berri, au sud de Mont-Royal, et a été démoli pour faire place à l'ancienne caisse populaire Saint-Sacrement; elle même démolie il y a quelques années afin d'aménager la place Gérald- Godin.

Mont_Royal_bicycle_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Note : photo parue dans le Devoir du 15 mai dernier et provenant de l'exposition en cours au Chateau de Ramezay / cliquer pour agrandir

C'est intéressant d'observer la photo pour en détailler le contenu.  Tout d'abord, signe des temps, la statue du Sacré-Coeur qui trône en bonne place au-dessus de la tête du proprio (était-ce pour assurer la bonne marche des affaires, ou encore pour protéger des incendies?  Dieu seul le sait!).  On remarquera ensuite la bicyclette devant le jeune garçon,  Elle a fière allure avec son guidon double supportant lumière et «criards».  Aussi on peut voir que le bolide possède un gros «speedomètre» attaché à la fourche avant.  Ça commence à être de l'équipement ça monsieur!  Ça compense donc largement pour l'absence des 18 vitesses et pour l'obligation de freiner à rétro-pédalage. 

On voit également beaucoup de publicités de liqueurs douces, comme Orange Crush, Pepsi, Coca-Cola et autres cigarettes "Sweet Cap"; mais aucunes de produits et marques de vélos.  L'équipement "bretelles-ceinture" semble aussi très populaire auprès du personnel, mais nous sommes bien loin des cuissards et costumes de lycra super-colorés.  À part les bicyclettes au mur et les nombreux pneux, on ne voit pas beaucoup de casques aérodynamiques, de cadenas, de remorques, de sièges d'enfant et de sacoches.  Ce sport ne perd rien pour attendre.

Autres temps, autres moeurs!  Un beau commerce de quartier typique.  Vive le vélo!

Un lecteur et éminent collectionneur de carte postales anciennes me communique des informations supplémentaires.  Christian Paquin nous indique que d'après l'annuaire Lovell , Mont-Royal bicycle était situé au 4484 Berri, juste au sud de Mont-Royal du côté ouest. Le magasin était à cette adresse de 1938-39 à 1955. En 1939 le Lovell mentionne qu'Hector Desroches en est le propriétaire et un peu plus tard il s'agit d'Adrien Desroches. Tous les deux habitaient au 4656 Chambord avec leur mère veuve. En 1956 Adrien est encore inscrit comme propriétaire de Mont-Royal bicycle mais le magasin n'est plus au 4484 Berri.

J'invite les lecteurs à cliquer sur le lien (en haut à droite de cette page) de la Société d'histoire du Plateau et de visiter l'onglet "cartes postales".