Les voitures électriques sont en vedettes par les temps qui courent.  Pourtant, déjà au XIXème siècle, la plupart des déplacements urbains étaient mus par l'électricité;  on comptait par millions les passagers des tramways montréalais.  Cette image de 1949 montre la rue De La Roche vers le nord depuis la rue Rachel.  

1949 Trolleybus, rue Rachel, coin Du-Parc-Lafontaine, Archives de la Société de Transport de Montréal, 3-949-006 - Copie

Une nouveauté de l'époque, le "trolleybus", est la version moderne du tramway qu'il s'apprête d'ailleurs à détrôner bientôt.  Il a été mis en service en 1937.  Le dernier tramway quittera nos rues en 1959.  Par ce matin frisquet, la circulation est intense rue De La Roche puisqu'on y voit aussi un de ces nouveaux autobus, ainsi qu'un  cheval qui regagne son écurie ou qui s'apprête à commencer sa journée de travail.  Il faut se rappeler qu'au début des années 1950, la distribution du lait et celle du pain se font toujours avec des voitures tirées par des chevaux.  La petite station-service a été remplacée par un édifice résidentiel de condominiums, ainsi que les petits bâtiments de deux étages en bordure de la ruelle.  Ces derniers faisaient étalage de magnifiques boiseries et corniches; et les façades étaient surmontées de belles mansardes d'ardoises.  Les édifices avaient été transformés en restaurants il y a plusieurs années, dans un mouvement de spéculation afin de transformer la rue De La Roche en un lieu de restauration rapide comme Prince-Arthur et Duluth, qui connaissaient alors une popularité extraordinaire.  La pression populaire fit finalement stopper le projet. 

Vous remarquerez sur le poteau à gauche de la photo, le signe de la "Commission de transport de Montréal" (une croix encerclée) ainsi qu'un panneau de stop.  Les feux de circulation ne sont pas encore installés.

Le paysage architectural et les moyens de transport changent mais l'électricité est toujours là...ça doit être une bonne idée.