On a beau, cette année, commémorer «en grand» le 75ème anniversaire de l'OSM et le centenaire du club de hockey Canadien; il est intéressant de rappeler que ces deux institutions ne sont pas étrangères à la petite histoire du Plateau.

Il faut se souvenir que l'Orchestre symphonique de Montréal a donné son tout premier concert dans l'amphithéâtre de l'école «primaire supérieure» du Plateau dans le parc La Fontaine.  Créé en 1934, la formation des Concerts Symphoniques de Montréal jettera les bases du futur OSM et offrira son premier concert en janvier 1935 à l'auditorium du Plateau.  La petite histoire nous dit même qu'un élève, du nom de Jean Drapeau, futur maire de la ville et futur mélomane averti, agissait comme placier lors de cette soirée.  À cette époque, la salle du Plateau est la seule, dit-on, qui se prête facilement à ce genre de spectacle.

_cole_Le_Plateau_OSM

Wilfrid Pelletier prit la direction artistique de l'orchestre en 1935 et l'OSM (le nouveau vocable des concerts symphoniques depuis 1954) donna son dernier concert au Plateau à la fin de sa saison 1962-63.  Avec la construction de la Place des Arts, le reste est de l'histoire connue.

Quelques années auparavant, c'est une autre institution bien connue des montréalais qui faisait accourir les foules dans le quartier.  En effet, le club de hockey Canadien a évolué de 1920 à 1926 à l'aréna Mont-Royal; alors situé angle Mont-Royal et Saint-Urbain.  L'édifice original a été incendié il y a quelques années et on y trouve maintenant un supermarché Provigo.

arenaMontRoyal

On voit ici la façade qui donnait sur la rue Saint-Urbain

Le Canadien y a gagné, lors de sa saison 1923-24, sa deuxième coupe Stanley.  En fait, pour être plus précis, les séries «de détail» s'y sont tenues; mais la partie décisive, elle, fut jouée à Ottawa en raison de la piètre qualité de la glace «naturelle» de l'aréna Mont-Royal.  Le défaut d'y installer, comme promis, un équipement de réfrigération, accélérera alors la construction d'un nouvel aréna dans l'ouest de la ville et le déménagement du club au Forum de Montréal, angle Sainte-Catherine et Atwater.

L'aréna Mont-Royal avait une capacité de 6000 spectateurs assis et de 10 000 au total, en comptant ceux debout.  Ce n'est pas banal du tout pour cet aréna du Plateau.  En janvier 1920, Newsy Lalonde, une des grandes vedettes du club, y «scora» six buts.

Une coupe Stanley au coin de la rue; un premier concert symphonique dans le parc; y s'en est passé des affaires dans le coin.